Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Cameroun : Au moins 6 morts dans une attaque sécessionniste à Bamenda [2018/9/15]

Au moins 6 séparatistes ont été tués à Bamenda (Nord-ouest) dans la nuit de jeudi à vendredi, dans une attaque contre les positions de l’armée camerounaise, a-t-on appris de sources sécuritaire et communautaire concordantes.

« 9 individus à bord de deux véhicules ont ouvert le feu sur nos éléments en détachement à Mile 4 », rapporte une source sécuritaire.

Dans leur riposte, les militaires ont abattu 6 assaillants. Des armes ont été récupérées et les véhicules des assaillants ont été détruits, apprend-on.

Le gouvernorat du Nord-ouest joint vendredi par KOACI n’a pas souhaité commenté l’information.

Une source communautaire ayant énergiquement requis l’anonymat a dit avoir entendu des coups de feu et vu des corps des personnes tuées, ainsi que les véhicules détruits.

Selon nos informations, les forces régulières n’ont enregistré aucune perte lors de l’attaque.

Vendredi, lors d’une opération de ciblage à Ashum, 03 terroristes ont été blessés. Un important stock d’armes, de munitions mitrailleuses et un dispositif d’explosif a été saisi.

Depuis plusieurs semaines, les forces de défense et de sécurité semblent avoir lancé des opérations de « ciblage » contre les camps d’entrainement des sécessionnistes armés.

Plusieurs séparatistes armés qui ripostent et refusent de se rendre après sommations sont systématiquement « neutralisés » fait savoir un officier militaire.

Les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest sont secouées depuis octobre 2016 par des revendications sociopolitiques qui ont débouché sur des affrontements entre séparatistes armés et forces de défense et de sécurité.

109 morts ont été déjà enregistrés dans les rangs des forces loyalistes et plus de 20 mille camerounais sont réfugiés dans les pays voisins dont le Nigeria.

Au plan local, plus de 165 000 habitants des localités du sud-ouest et du Nord-ouest, sont déplacés dans les 8 autres régions du pays relativement plus calmes.

koaci.com

 
Videos
L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Les 10 pays africains les plus riches
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients