Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Cameroun : un média camerounais sanctionné pour avoir annoncé la mort du président Ali Bongo [2018/10/29]

Un média camerounais est sous le coup de plusieurs sanctions du Conseil national de la communication, après avoir annoncé la mort du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a rapporté le 28 octobre 2018, un communiqué de l’ambassade du Cameroun au Gabon.

« Suite à l’annonce infondée et démentielle du décès du président de la République gabonaise, chef de l’Etat et président en exercice de la CEEAC, S.E. Ali Bongo Ondimba, par un média camerounais, en l’occurrence Vision 4, qui est déjà sous le coup de plusieurs sanctions du Conseil national de la communication, en rapport aux dérives éthiques et déontologiques, l’Etat du Cameroun se désengage de telles inconduites marginales », peut-on lire dans le communiqué signé du chargé des affaires de l’ambassade camerounaise à Libreville, dont ADV a obtenu copie.

L’ambassade du Cameroun au Gabon a, par ailleurs, tenu à préciser que de telles inconduites sont « opposées à l’excellence des relations qui unissent leurs excellences Ali Bongo et Paul Biya, ainsi que les peuples frères gabonais et camerounais ».

Pour sa part, la présidence de la République gabonaise, par la voix de son porte-parole, Ike Ngouoni Aila Oyouomi, a démenti, le 28 octobre 2018, la rumeur sur le supposé décès du président Ali Bongo Ondimba, qui, selon lui, est hospitalisé en Arabie Saoudite, mais va beaucoup mieux.

Rappelons, de sources présidentielles, que le président Ali Bongo a eu un malaise le mercredi 24 octobre 2018 lors de son séjour à Ryad en Arabie Saoudite, il a été immédiatement admis à l’hôpital du roi Fayçal pour y subir des examens médicaux. Les médecins qui l’ont consulté ont diagnostiqué une fatigue sévère, et suite à ce diagnostic, lui ont prescrit un repos médical. Cependant, une rumeur l’annonçant pour mort s’est vite répandue sur la toile.

African Daily Voice (ADV)

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients