Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Gabon : la Présidence reconnaît (enfin) la gravité de l’état de santé d’Ali Bongo [2018/11/12]

La présidence du Gabon a enfin donné des nouvelles d’Ali Bongo, reconnaissant la gravité de l’état de santé du chef de l’Etat hospitalisé à Riyad, en Arabie Saoudite.

Alors qu’aucune information officielle n’avait été communiquée depuis le 28 octobre dernier, sur le dirigeant Gabonais, la Présidence de ce pays d’Afrique Centrale a reconnu, ce dimanche 11 novembre 2018, la gravité de l’état de santé du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, âgé de 59 ans. Hospitalisé à Ryad (Arabie Saoudite), la Présidence a affirmé qu’Ali Bongo est en phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques ». Une manière de reconnatîre que le chef de l’Etat est sérieusement atteint.

Selon Ike Ngouoni, porte-parole de la Présidence, qui a cité le dernier bulletin médical des médecins qui le soignent à l’hôpital de Ryad, l’état de santé du Président Bongo « s’est sensiblement amélioré », depuis son hospitalisation le 24 octobre à Ryad. Le porte-parole de la Présidence a tout de même précisé que le chef de l’Etat « continue d’exercer ses fonctions ».

Mercredi dernier, une source proche du Président Ali Bongo a affirmé que le chef de l’Etat gabonais « a eu un AVC » (accident vasculaire cérébral), ce qui a valu son hospitalisation, ajoutant que « le pronostic vital n’est plus engagé, il n’est plus sous respiration artificielle ».

Au Gabon, c’est l’inquiétude totale, avec peu d’information officielle sur la santé d’Ali Bongo qui inquiète sérieusement. Les rumeurs circulent et les supputations vont bon train quant à la santé du dirigeant, qui, faut-il le rappeler, a même été annoncé mort. Alors que l’opposant Jean Ping a appelé les Gabonaises et Gabonais au rassemblement, parallèlement, au Nigeria, des prières sont formulées pour que Bongo recouvre la santé.

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients