Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Guinée: Négociation autour des 8 millions, le SLECG réitère sa position [2018/9/27]

Les négociations entre le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée et le Gouvernement autour des 8 millions comme salaire de base des enseignants ont démarré ce jeudi à la Fonction Publique. La rencontre s’est déroulée autour d’un nouveau préalable, le revirement des salaires des enseignants bloqués par le gouvernement.

Ils sont au total 11 mille 148 enseignants à voir leur salaire de ce mois de septembre bloqué à la source. Pour la rencontre de ce jeudi, il a été question pour les émissaires du SLECG de demander à la partie gouvernementale, le revirement du salaire de ces enseignants.« Nous avons demandé à la partie gouvernementale avant d’aborder les autres préalables de bien vouloir revirer les salaires dévirés au compte des enseignants» a dit Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint du SLECG.

La partie gouvernementale doit examiner cette nouvelle préoccupation des enseignants dans un bref délai pour éviter toute perturbation à l’ouverture. Dr Alia Camara, l’inspecteur général du travail dira « Comme certainement le représentant du SLECG vous l’a déjà indiqué, un nouveau point a fait son entrée dans le débat, il s’agit du gel du salaire d’un certain nombre d’enseignant. Sur cette question, le gouvernement a pris note et demain on va se retrouver ici à 10 heures» affirme t-il.

Malgré cette volonté affichée, le SLECG reste droit dans ses bottes en cas d’échec des négociations.« Si on ne s’entend pas sur les préalables et sur les 8 millions, la grève doit être déclenchée le 03 octobre » ajoute Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint du SLECG.

Il faut préciser que ces négociations ont repris après les menaces du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée de boycotter la rentrée scolaire prévue pour le 03 octobre prochain.

 
Videos
L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Les 10 pays africains les plus riches
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients