Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Burkina: huit(8) morts dans des attaques à l'est du pays [2018/9/15]

Huit personnes ont été tuées dans une double attaque survenue samedi dans l'est du Burkina Faso.

Des assaillants venus en moto ont ouvert le feu sur les habitants de deux villages, leur reprochant de collaborer avec les forces de sécurité, selon les témoins contactés par le correspondant de BBC Afrique à Ouagadougou.

La première attaque a eu lieu à Kompienbiga, un village de la commune de Pama, où huit hommes armés arrivés en motos aux environs de six heures ont ouvert le feu sur trois personnes, selon des témoins.

La seconde attaque a eu lieu à Diabiga, une localité située près de la frontière du Burkina Faso avec le Togo, où cinq personnes, dont un chef religieux, ont été tuées.

Les assaillants ont ensuite pris la fuite vers la forêt de Kaboanga, en territoire togolais, affirment des témoins.

Selon eux, les habitants des villages visés avaient déjà fait l'objet de menaces venues de groupes armés qui les accusent de fournir des informations aux forces armées burkinabè.

La partie orientale du Burkina Faso est la cible d'attaques terroristes récurrentes depuis août dernier.

Les autorités ont annoncé récemment avoir arrêté environ 400 personnes soupçonnées de soutenir les groupes terroristes.

Les attaques perpétrées dans la zone ont fait une trentaine de morts en un peu plus d'un mois.

Longtemps épargné par les groupes armés actifs au Sahel, le Burkina Faso, pays frontalier du Mali instable et du Niger, est confronté depuis trois ans à des attaques djihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières.

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a promis le 8 septembre de nouvelles "dispositions sécuritaires" pour "éradiquer le fléau du terrorisme".

La capitale, Ouagadougou, a été frappée par trois attaques en deux ans, qui ont fait au total près de 60 morts.

La dernière attaque s'est produite en mars dernier, visant l'état-major des armées et l'ambassade de France.

 
Videos
L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Les 10 pays africains les plus riches
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients