Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Guinée-Culture: Élie Kamano et Takana Zion enterrent la hache de guerre et annoncent un concert [2018/9/24]

L ongtemps, restez dans une situation de quasi-opposition l’un envers l’autre avec des clashs par médias interposés, les deux vedettes guinéennes du reggae Élie Kamano et Takana Zion sont enfin revenus à des meilleurs sentiments.

Cette réconciliation fait suite à une médiation conduite par le ministre des hydrocarbures, Diakaria Koulibaly. Pour prôner la paix entre Guinéens, ils étaient face à la presse ce dimanche 23 septembre 2018 pour annoncer leur concert qu’ils comptent livrer le 11 novembre 2018 au stade du 28 septembre.

À cette occasion, Takana Zion explique que cette réconciliation et le concert à deux qui va suivre n’a qu’un seul objectif, leur permettra d’être devant tout le pays pour véhiculer leurs messages de paix à travers leur musique.

Il poursuit qu’ils ne peuvent pas se tenir devant les gens pour chanter l’unité et la paix et qu’eux-mêmes ne soient pas unis, qu’ils ne vivent pas en paix, alors leur souhait pour que la Guinée soit en paix ne serait qu’une façade : « nous sommes en train de faire un pas vers l’avenir, car nous sommes en train de faire comme nous le disons dans les chansons ».

Selon lui, il a partagé beaucoup de choses avec son confrère Élie Kamano avant que le ministre, guidé par un esprit positif certainement, ne les appelle pour encore renforcer les liens : « quand il m’a proposé l’idée de faire un concert avec Élie Kamano et, éventuellement, renforcer les liens, ça m’a beaucoup plus », a ajouté Takana Zion.

De son côté, Élie Kamano déclare que c’est la meilleure des choses qui puisse arriver, voire deux jeunes guinéens engagés pour la paix n’a pas de prix, et que grâce à eux beaucoup de situations vont se régler dans le pays.

Sur la question de savoir si cette réconciliation ne serait pas de courte durée, Élie Kamano explique qu’ils essayeront de faire en sorte que les différends ne soient pas très visibles parce que plus la jeunesse sent qu’ils sont désunis, plus elle mettra dans la boue tous les efforts qu’ils sont en train de consentir aujourd’hui pour aller vers une vraie paix, une paix durable : « ce qui reste clair, on a plus besoin de se mettre demain sur les antennes à se déchirer l’un contre l’autre, à s’insulter non ça c’est fini », renchéri Élie Kamano.

Pour Takana, la divergence va toujours rester puisqu’elle aide chacun à aller un peu plus loin dans sa créativité, mais la fraternité entre lui et Élie sera désormais éternelle.

Parlant de l’organisation du concert annoncé, les deux vedettes ne souhaitent oublier personne, ils envisagent la participation des plus hautes autorités du pays et des membres de l’opposition afin que tous se sentent concernés par le message de paix à véhiculer ce jour.

Ils ont annoncé que nombreux seront surpris lors de cet événement, parce qu’ils donneront le meilleur d’eux-mêmes pour sa réussite. Pour l’accès au concert, rien a été décidé pour le moment.

medias

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients