Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Nigeria : des violences intercommunautaires dans le Nord ont fait 55 morts [2018/10/22]

Le président Muhammadu Buhari, a déclaré que cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le Nord du Nigeria.

« Le président Muhammadu Buhari a condamné les dernières violences intercommunautaires à Kasuwan Magani, dans l’Etat de Kaduna qui a fait 55 morts », a affirmé la présidence dans un communiqué.

« Les fréquentes effusions de sang dues à des malentendus qui pourraient être réglés pacifiquement sont inquiétantes », a-t-il ajouté. « Aucune culture ou religion ne peut justifier le mépris pour le caractère sacré de la vie humaine ».

Les violences ont éclaté jeudi entre des porteurs avec brouettes musulmans haoussa, d’une part, et chrétiens de l’ethnie Adara, d’autre part, à la suite d’une dispute sur le marché de Kasuwan Magani, une ville située à une cinquantaine de km de Kaduna, la capitale de l’Etat éponyme.

La zone de Kaduna, situé dans la ceinture centrale du Nigeria, point de rencontre entre un nord majoritairement musulman et un sud principalement chrétien, est un foyer de tensions traditionnel entre les différentes communautés.

La région connait un regain de tensions entre agriculteurs chrétiens et éleveurs nomades musulmans depuis des mois, leur conflit pour l’accès à la terre étant aggravé par le réchauffement climatique et l’explosion démographique – le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique avec près de 200 millions d’habitants.

Des violences similaires à Kasuwan Magani avaient fait au moins 10 morts tandis que des centaines de maisons avaient été brûlées en février.

African Daily Voice (ADV)

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients