Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

RDC : L’opposition (LAMUKA) décrète une journée “ville morte” ce vendredi pour protester contre les reports des élections à Beni, Butembo et Yumbi [2018/12/27]

La coalition de l’opposition LAMUKA qui soutient la candidature de Martin Fayulu Madidi à la présidentielle du 30 décembre prochain est, à son tour, montée au créneau pour dénoncer la décision de la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, relative au report des élections à Beni, Butembo et Yumbi.

Dans une déclaration ce jeudi 27 décembre 2018 à Kinshasa, LAMUKA dénonce vigoureusement le mensonge contenu selon elle, dans la décision de la CENI consistant à affirmer que les parties prenantes au processus électoral auraient été consultées.

Elle exige que la Commission Électorale Nationale Indépendante retire instamment sa décision “injustifiée” et organise les élections sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

“Le peuple qui a été très patient, qui a déjà accepté 3 reports, a même accepté que l’échéance dépasse 2 ans, dit maintenant que Trop c’est Trop! La CENI vient de dépasser la ligne rouge”, martèle cette coalition de l’opposition.

LAMUKA dit prendre à témoins l’opinion nationale et internationale, l’ONU, l’UE, l’UA, la SADC, la CIRGL et les interpelle pour qu’elles obtiennent de la CENI la levée de cette décision susceptible de fragiliser l’ordre et la stabilité dans la sous-région de l’Afrique Centrale.

“La coalition LAMUKA demande à tous les congolais de refuser catégoriquement d’obéir à cette décision qui constitue un ordre manifestement illégal conformément à l’article 28 de la constitution, et lance un appel à une journée ville morte sur toute l’étendue de la République ce vendredi 28 décembre 2018”, conclut Pierre Lumbi, directeur de campagne de Martin Fayulu, qui a lu cette déclaration.

La population congolaise dans son ensemble est appelée par LAMUKA à la plus grande vigilance en attendant qu’un mot d’ordre soit donné.

Pour rappel, la CENI a annoncé mercredi dernier le report des élections dans les villes de Beni et Butembo au Nord-Kivu à cause de l’épidémie d’Ebola, et dans le territoire de Yumbi suite aux violences qui ont éclaté ces derniers jours, au mois de mars 2019.

Une décision qui ne cesse de susciter des réactions au sein de la classe politique et sociale congolaise à 3 jours de la tenue des élections présidentielle, législatives nationale et provinciale.


African Daily Voice (AD

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients