Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Guinée : démarrage officiel des activités du symposium Mines Guinée 2019 [2019/4/24]

Le Ministère des Mines et de la Géologie, en collaboration avec la chambre des Mines de Guinée, organisent la sixième édition du plus grand évènement minier de l’Afrique de l’ouest. Le lancement officiel a eu lieu ce mercredi 24 avril 2019, dans un réceptif hôtelier de la place. Il a regroupé plus de 836 participants, 81 exposants et 40 pays. L’objectif, d’une part, est de faire part du bilan de l’activité minière en République de Guinée, et d’autre part discuter des opportunités d’affaires dans le secteur minier guinéen.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Président de la République, le Pr Alpha Condé. Il était accompagné de son Premier Ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana ; du Ministre de l’Industrie, des Petites et des Moyennes Entreprises, Tibou Kamara ; de Mme la Ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Djènè Keita ; des Ministres conseillers à la Présidence ; des Directeurs Généraux ; et Représentants des sociétés minières installées et en perspectives d’installation.

La cérémonie a été introduite par le discours du ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba qui, dans une allocution, a souhaité d’abord la bienvenue aux participants : « Votre présence massive à ce symposium est la preuve de l’intérêt que vous portez au partenariat avec la Guinée, en particulier pour le développement de son secteur minier guinéen ».

Ensuite, le ministre s’est tourné vers le Président de la République pour lui souhaiter également une cordiale bienvenue à cette cérémonie : « Monsieur le Président de la république, votre présence à cette cérémonie de lancement de la 6ème édition du Symposium Mines Guinée, en dépit de votre calendrier particulièrement chargé, est le témoignage le plus éloquent de toute l’attention que vous portez au développement du riche patrimoine minier qui conditionne dans une large mesure l’avenir économique de notre pays ».

Le Ministre Magassouba a par la ensuite estimé que ce Symposium est l’occasion pour la Guinée d’attirer des partenaires qui s’inscrivent dans la vision d’un développement minier responsable portée par le Chef de l’Etat.

« Cette 6ème édition confirme bien que le Symposium Mine Guinée demeure le plus grand évènement minier de la sous-région avec plus de 630 délégués officiels venus d’une quarantaine de pays de tous les continents, parmi lesquels on note la présence de représentants de pays amis ayant une tradition minière bien établie, de fournisseurs de biens et services de classe mondiale, des universitaires, de la finance internationale, de prospecteurs, des cabinets conseils, et bureaux d’études, des partenaires techniques et financiers, et divers autres acteurs. Faisant ainsi de Conakry, la capitale mondiale des Mines pour les 72 prochaines heures ».

Puis d’ajouter : « Cette Vision partagée, concrétisée par l’initiative du même nom, vise à favoriser la coexistence pacifique entre les différentes parties prenantes du secteur minier, notamment par la préservation de l’environnement, le développement communautaire et la promotion du contenu local, la mutualisation des infrastructures, l’établissement de liens domestiques entre le secteur minier et les autres secteurs de l’économie nationale. Le développement minier responsable qui connait une nouvelle impulsion est et demeure un défi permanent du Gouvernement », a fait savoir le ministre.

Prenant la parole, le Chef de l’Etat, le Pr. Alpha Condé a, en dépit de la vision que se fixe le secteur minier guinéen qui consiste à transformer les matières premières agricoles et minières en produits finis, a résumé les objectifs en trois points. Il s’agit premièrement, de créer les conditions les plus favorables pour que les sociétés minières puissent s’épanouir totalement dans une libre concurrence ; deuxièmement, que la Guinée puisse tirer le maximum de ses richesses minières ; et troisièmement, améliorer considérablement les conditions de vie des populations guinéennes à travers le contenu local.

« Notre vision à moyen et à long terme, c’est de transformer nos matières premières agricoles et minières en produits finis. Nous ne voulons pas être exportateurs de produits agricoles bruts ni de bauxites brutes. Notre objectif, c’est de transformer nos matières premières agricoles à travers des filières en produits finis. Et passer de stade de la bauxite de l’alumine à aluminium. Pour cela nous avons adopté un code minier avec l’aide de plusieurs partenaires notamment la banque mondiale, la BAD, mais aussi des personnalités que je remercie ».

« Nous avons voulu éviter des erreurs commises par d’autres pays miniers. Et tirer aussi les meilleures leçons. Cela nous a permis de redresser le secteur minier, notamment de supprimer huit cent permis. Il y avait des gens qui venaient prendre des licences, ils ne savaient pas où se trouvaient la mine. Pendant ce temps, ils allaient négocier en brousse. D’autres aussi mettaient aux enchères nos mines très riches pour faire exploiter chez eux des mines moins riches. Nous avons connu tout cela. Donc il est extrêmement important de sortir la Guinée de cette situation », prévient le Pr Alpha Condé.

Avant de terminer ses propos, il a rappelé qu’en 2013, la Guinée ne produisait que 13 millions de tonnes, avec un revenu qui ne dépassait pas 200 millions de dollars. C’est pourquoi l’idée, selon, de faire un code minier dont la politique vise à aider le pays à tirer le maximum de ses richesses minières.

A suivre…


Younoussa Sylla,pour africanewsmag.com

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients