Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Changements climatiques : Des journalistes à l’initiative de l’AJSG formés à conakry [2019/7/5]

Cette formation a réuni autour des experts près de 50 participants issus du monde des médias et des ONG ½uvrant dans le secteur de l’environnement en Guinée. C’est l’association des journalistes scientifiques de Guinée (AJSG), avec un appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement, PNUD.

Cette formation de deux jours a été un cadre d’échange d’information sur la situation du climat, autour d’un thème central intitulé: « Le rôle des journalistes dans la lutte contre les changement climatiques ». L’objectif est d’amener les médias à travailler davantage dans la promotion des actions de lutte contre les changements climatiques.

D’importants sous thèmes ont été développés, entre autres la problématique du changement climatique ; le traitement de l’actualité liée au changement climatique ; les techniques de recherche, de collecte et de traitement des données liées au changement climatique; la politique guinéenne dans la lutte contre les changements climatiques et enfin les notions sur les Objectifs du Développement Durable (ODD).

A l’issue de la session, plusieurs recommandations ont été formulées. D’abord, au gouvernement guinéen, il a été recommandé de procéder à la vulgarisation de la contribution déterminée nationale (CDN), afin de permettre à l’opinion publique de découvrir le contenu de l’engagement de la Guinée en faveur du climat.

Aux institutions internationales, notamment au PNUD, il a été demandé de multiplier les soutiens de ce type afin de permettre aux journalistes d’accorder plus d’intérêt aux questions environnementales.

Aux journalistes eux-mêmes, il a été demandé de se mettre ensemble et travailler pour la mise en place d’un réseau de journalistes environnementalistes. Une proposition faite par un certain nombre d’éléments du groupe et soutenue par d’autres.

Pour les organisateurs, la tenue d’un tel atelier est partie du constat que la presse guinéenne ne traite pas trop la question scientifique, tels que le changement climatique. Et vu que c’est un sujet qui intéresse tout le monde, il faut donc former les journalistes qui, à leur tour, pourront informer largement le public en ce qui concerne la question du réchauffement climatique.

Les responsables du PNUD, de leur côté, ont réaffirmé l’engagement et la disponibilité de leur institution à accompagner les journalistes dans ces genres d’initiatives. Le Chargé de programme environnement et développement durable, Mamadou Ciré Camara, indique ceci :

« Nous avons vraiment pris bonne note de toutes ces recommandation qui ont été adressées vis-à-vis du PNUD. Les questions qui ont été soulevées ont eu déjà un début de solution, puisque les journalistes devaient d’abord chercher à s’imprégner davantage des notions de base. Nous réitérons une fois de plus la disponibilité du PNUD à accompagner l’Association et tous les journalistes évoluant dans le secteur de l’environnement. Je vous conseille que les outils obtenus ici, sont obtenus dans les bureaux. Il faut donc les appliquer sur le terrain. Avec ça, vous pouvez compter sur l’appui du PNUD ».

La Cheffe de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a présidé la cérémonie de clôture. Surprise de la qualité et la pertinence des thèmes abordés, qualifie la présente formation d’un grand pas pour le pays à aller vers la victoire sur les changements climatiques.

« Les médias ont une lourde responsabilité pour jouer le rôle à aider le pays à relever le défi du développement. C’est vous qui êtes la voix des sans voix à utiliser vos connaissances acquises durant ces deux jours dans l’intérêt supérieur de notre nation ». Indique Madame Zénab Camara qui remercie par la suite les partenaires du PNUD pour leur disponibilité à accompagner les jeunes journalistes pour des projets aussi importants sur l’environnement et le changement climatique.

A rappeler que la remise des Attestations de participation et des photos de famille ont mis fin à cet atelier.

Younoussa Sylla

 
Videos
Reportage: Le jour ou la Guinée dit non!
Débat Télésud:L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients