Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes


 Précédent
Suivant 

Sur la radio chérie fm: Mamady Youla parle des priorités du Gouvernement [2017/9/11]

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Mamady Youla était dans l'émission la "Tribune de l'Actualité plus" de la radio Chérie Fm ce lundi, un exercice qu'il souhaite désormais pérenniser avec les médias en vue de sa responsabilité de rendre compte au peuple de Guinée sur le travail fait et en cours d'exécution (le deuxième du genre après son passage dans l'émission les grandes gueules en septembre 2016).

Au c½ur de ces entrevues, plusieurs sujets ont été débattus dont la rentrée gouvernementale intervenue suite à un léger remaniement, l'accord cadre de financement de 20 milliards de dollars américain signé avec la Chine, du dialogue social, du bilan de 20 mois de gestion à la primature, de la gouvernance économique et financière et de progrès social. C'était également l'occasion pour le Chef du Gouvernement d'aborder d'autres sujets d'actualité avec un zoom sur les perspectives 2018 de l'équipe gouvernementale.

Très à l'aise dans son élan, Mamady Youla a tout d’abord rappelé la stratégie du gouvernement en matière de gouvernance qui se veut participative et inclusive. C'est pourquoi il a aussitôt mis l'accent sur l’ambition du Chef de l’Etat Alpha Condé de sortir des codes classiques de notre administration en formant cette équipe gouvernementale. « Ce gouvernement comporte un grand nombre de Ministres qui ont un parcours élogieux, avec une expérience internationale. Ils ont travaillé dans le secteur privé, et des entités internationales. Cette expérience-là, le Président de la République a souhaité la mettre au service de la Guinée » dit le Premier Ministre Mamady Youla.

Poursuivant, le Premier ministre, Chef du Gouvernement a mis en avant la présentation de la politique générale du Gouvernement à l’Assemblée Nationale en Mai 2016 dans laquelle il a décliné les grandes lignes des actions que son Gouvernement compte mener. Parlant des enjeux de la gouvernance actuelle, il dira en substance : « le gouvernement que nous dirigeons aujourd’hui est un Gouvernement qui est attelé à la tâche, et qui essaie de résoudre les problèmes des Guinéens », fin de citation.

S'agissant de l’Efficacité de l’Etat sur le plan économique, Monsieur le Premier Ministre a tenu à souligner que le Chef de l’Etat Alpha Condé, en lui confiant cette mission, a réitéré sa volonté de mettre en place une équipe qui s’attaque aux problèmes et aux défis économiques de la Guinée. C’est justement dans cette optique, que Mamady Youla mettra en lumière les prouesses de son Gouvernement qui a réussi a inversé la tendance d’une croissance qui était à 0% en 2015. « Depuis les premiers résultats en 2016, nous avons réalisé un tôt de croissance de 6,6%, nous avons renoué avec nos partenaires techniques et financiers à travers le programme qui était en cours et nous avons achevé ce programme. Pour la première fois dans l’histoire de la Guinée, un programme soutenu par le FMI, et l’ensemble des bailleurs de fonds a été complété » dit-il. Ce mérite rappellera-t-il, n’est pas seulement à ce gouvernement, car c’est un programme qui datait de 2012. Il a été lancé à l’issue de l’atteinte du point d’achèvement du PPTE, suivi du programme de facilitée Elargie de Crédit. Une réalisation à saluer dans la continuité de l'action gouvernementale.

Conscient des tâches à mener à la tête de l’exécutif, Mamady Youla estime que la coordination du travail Gouvernemental est une mission ardue, mais pas impossible. C'est pourquoi, dit-il, lorsque le Chef de l’Etat nous a confiés cette responsabilité, nous avons commencé par préparer un certain nombre de canevas de travail qui a été adressé à l’ensemble des ministres pour leur demander de nous adresser leurs objectifs prioritaires, et quelques actions phares qu’ils entendaient mener. Par la suite, nous avons travaillé de manière consensuelle avec les différents ministres pour préparer la feuille de route de chaque ministère. Nous avons organisé un séminaire gouvernemental pour fixer la programmation et l'exécution de la feuille de route de chaque ministère. A l’issue de cela, nous avons élaboré des lettres de missions pour chaque ministre, et rédigé dans la foulée le discours de politique générale qui résumait les grandes lignes des actions que nous comptons mener à la tête du gouvernement pour la mission qui nous a été confiée par le Chef de l’Etat » a-t-il déclaré.

Parlant de l'éducation des jeunes guinéens, le Premier ministre dira que l'exercice de rationalisation mise en place par le Gouvernement est une alternative pour faire face à la problématique de l'éducation au niveau de l'enseignement pré-universitaire et supérieur, pour relever le niveau de la formation en Guinée. C’est pourquoi, sur le plan qualitatif et quantitatif, la formation du personnel enseignant en passant par la construction de nouvelles infrastructures a été amorcée en vue de donner une formation de qualité aux élèves et étudiants du pays. Et c'est ce qui a poussé le gouvernement à revoir à la hausse le traitement des enseignants au niveau de l'enseignement supérieur.

En ce qui concerne l’amélioration globale de la couverture sanitaire en termes d’investissements, le Chef du Gouvernement a affirmé que l’Etat a fait un effort considérable avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers, à travers la réhabilitation des centres de santé, le projet de réhabilitation du centre Donka, la construction de l’hôpital de Matoto et de deux hôpitaux régionaux. Tous ces projets sont en cours de réalisation ou même seront finalisés dans un délai relativement court. C’est pourquoi en cinq ans, l’Etat à travers le ministère de la santé, a changé la physionomie de notre système de santé marqué surtout par le passage de la maladie à virus Ebola.

Sur l'accord cadre de financement de 20 milliards de dollars américain signé la Chine et la Guinée la semaine dernière lors de la visite du Président Alpha Condé en Chine, le Chef du gouvernement a tout d'abord levé l'équivoque en précisant clairement que la démarche qui a abouti à cette signature entre Pékin et Conakry a été entamée depuis l'année dernière. Selon lui, cet accord cadre permet à la Guinée de bénéficier de financements pour la réalisation d'un certain nombre de projets dans le pays à savoir: la réalisation des voiries urbaines, la problématique de l'assainissement mais aussi la construction de quatre (4) grandes universités, avant de se féliciter de la signature de cet accord qui va permettre au gouvernement de faire face à certaines préoccupations des populations guinéennes. C'est pourquoi l'équipe gouvernementale travaille chaque jour pour résoudre notre faible taux d'absorption des financements.

Garant constitutionnel du dialogue social et politique en Guinée, le Premier ministre Mamady Youla a d'abord rappelé les différentes dispositions prises par son équipe qui ont permis à chaque fois de trouver un consensus avec les représentants des différentes centrales syndicales du pays, ce qui prouve à suffisance selon lui que tous les acteurs sociaux sont soucieux de l'avenir de la Guinée et d'en préserver la quiétude sociale.

Touchant du doigt le cadre du dialogue politique national, Mamady Youla dira qu'une prochaine session de concertation est prévue dans les prochaines heures pour débloquer la situation. Soucieux de préserver la paix et la quiétude sociale, le Chef du gouvernement guinéen a invité toutes les parties prenantes au cadre de dialogue de bien vouloir rejoindre la table de négociation pour éviter le chaos dans le pays.

Par ailleurs, sur la tenue des élections locales, Mamady Youla a affirmé que le Gouvernement joue sa totale partition dans ce processus, même si par ailleurs, la question de financement est sur la table. Il reste tout de même confiant que ces questions seront surmontées au plus vite afin que les élections locales puissent avoir lieu le plus tôt que possible.

Parlant de l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre, le Premier Ministre a rassuré que l’instruction se poursuit, et que toutes les dispositions sont prises pour que le procès puisse démarrer avant la fin de cette année.

Ainsi, c'est dans le souci d'être en conformité avec ses responsabilités et obligations que le Premier ministre Mamady Youla a participé à l'émission la tribune de l'actualité plus de la radio chéri FM, car selon lui son équipe a le devoir de rendre compte de toutes les activités menées auprès des populations. Pour finir, le Chef du Gouvernement Mamady Youla dira que son équipe reste et demeure résolument au service de la nation guinéenne, et s'est fixée un certain nombre d'obligations tournées vers la responsabilité et la redevabilité vers les guinéens.

La rédaction Cfm

 
Videos
Interview "inside" de la ministre du MPCI
Législatives: Le Sénégal change de ton
Bandito Narco "djibril BARRY" Artiste Franco-Guinéen
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients