Bannière
Opinion libre
Cet espace est destiné à recueillir l'avis de nos lecteurs sur les grands sujets de société dans un esprit de respect et de convivialité
Presse
lejourguinee
RAPEC
NENEHAWA.com
ARPTGUINEE
federalitude.org
aujourdhui-en-guinee.com
Musicafricana
HOROYA ATHLETISME CLUB
NET'INFO.TV
Abidjan.net
Investguinee
MEDGUINEA
TELEDIASPORA
Factuguinee.com
Hotel-djamtum
Guinea-forum
Aminata
Apanews
Répertoire des acteurs de la vie economique et des entreprises guinéennes
 Précédent
Suivant 

Coyah: le corps de l’opérateur économique Elhadj Doura exhumé et transporté à Conakry [2018/5/10]

Une commission composée d’enquêteurs, des forces de sécurité, d’un médecin légiste, du cerveau du gang, des journalistes et un ami du disparu était entre Coyah et Forécariah pour l’exhumation du corps d’Elhadj Abdourahamane Diallo, l’opérateur économique enlevé le 3 décembre dernier.

Joint au téléphone par nos confrères de l’émission Grande Gueule de la Radio Espace Fm, le colonel Mamadou Alpha Barry, porte-parole de la gendarmerie, a confirmé la présence effective de la commission sur le terrain depuis la matinée de ce mercredi 9 mai. Il s’est toutefois abstenu d’expliquer en détail la procédure d’exhumation du corps.

Il a seulement précisé que les restes du corps exhumé seront examinés par le médecin légiste, pour vérifier à travers un test d’ADN l’identité du défunt. Le porte-parole de la gendarmerie a par ailleurs dit que le cerveau, l’initiateur du kidnapping arrêté en Guinée-Bissau et remis à la justice guinéenne, fait partie de la commission rendue sur le terrain.

Selon l’officier de la gendarmerie, ce dernier va indiquer l’endroit où ils ont enfoui le corps de l’opérateur économique et certainement expliquer comment a-t-il trouvé la mort. Le chef présumé du gang, selon toujours le colonel Mamadou Alpha Barry, montrera aux enquêteurs tous les lieux où ils ont trimballé Elhadj Abdourahamane Diallo quand ils l’avaient kidnappé. A la question de savoir s’il y a un membre de la famille dans la commission, l’interlocuteur de nos confrères soutient qu’il n’y aucun membre de la famille du disparu à part un de ses amis.

A cette autre interrogation de savoir si réellement l’opérateur économique est mort ou vivant, le porte-parole de la gendarmerie soutient qu’il ne peut rien affirmer pour l’heure et que c’est à la cellule de suivi de répondre à cette question. Comme quoi, il n’est qu’un porte-parole. Concernant la méthode des malfrats pour faire taire certaines victimes qui gardent le silence après le paiement de rançon, le colonel Mamadou Alpha Barry apprend aux auditeurs que ce gang travaille avec des prostituées qui tournent les films pornographiques avec ses victimes… Une fois dehors, ils sont obligés de garder le silence de peur de voir le film diffuser sur les réseaux sociaux.

Les méthodes envisagées pour freiner ce phénomène, le porte-parole de la gendarmerie a fait savoir que les agents des forces de sécurité ont infiltré beaucoup de groupes de malfaiteurs. Cela leur permet aujourd’hui de démanteler les plus grands réseaux de kidnappeurs. Cependant une inquiétude plane sur le cas de cet opérateur économique. En dépit de la circulation d’informations persistantes sur l’existence de la tombe et de l’exhumation du corps de son père, le fils aîné, lui, se cantonne dans le démenti. La rançon de 500 millions versée aux ravisseurs, il la nie en bloc. Le corps retrouvé, il dément. Que cache cette série de négations ?

Aux dernières nouvelles, le corps du vieil opérateur économique a été effectivement exhumé ce mercredi entre Coyah et Forécariah par l’équipe en charge de l’enquête et ses restes transportés à la morgue du CHU d’Ignace Deen à l’effet d’approfondir les enquêtes, nous rapporte une source proche du dossier.

Par
Louis Celestin

 
Videos
L'Afrique et le colonialisme
Télésud débat: DEVOIR DE MEMOIRE SUR SEKOU TOURE
Les 10 pays africains les plus riches
Photos
Partenaires
Contact  ::  Pays  ::  




Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients